2018-2019

La prochaine séance du séminaire des doctorants “Histoire et histoires” aura lieu le jeudi 15 mai 2019 de 15h30 à 17h30 en G203. Les étudiants de M1 et M2, ainsi que les enseignants-chercheurs sont les bienvenus. Le thème sera : “Guerre et Fiction”.

Pour l’année 2018-2019, les thèmes retenus pour le séminaire des doctorants Histoire et histoires sont les suivants :

Diaspora et identité :  mercredi 7 novembre 2018 à 15h30 en G209

La question de l’identité et de ses représentations est souvent au cœur de nos recherches : les langues et les créations culturelles et artistiques sont autant de vecteurs des identités souvent multiples portées par les individus, identités qui les suivent et évoluent avec eux tout au long de leurs trajectoires. Cette question est d’autant plus importante lorsque les vicissitudes politiques ou historiques conduisent les peuples à se déplacer, à s’exiler, mais aussi, à se rencontrer.

Ioana Danaila (ILCEA4 – Université Grenoble-Alpes) : « Diaspora et identité dans le roman Becoming Abigail de Chris Abani  »

Madeleine Lagerin (LNL – Friedrich-Alexander-Universität Erlangen-Nürnberg) : « Des personnages juifs orientaux à l’exile : Job de Joseph Roth et Les Chiens et les Loups d’Irène Némirovsky. »

Adaptations et réécritures : mercredi 30 janvier 2019 de 15h30 à 17h30 en G203

Cette séance sera l’occasion de réfléchir, depuis nos différents champs disciplinaires, au passage d’un média à un autre, d’un genre à l’autre, mais aussi aux procédés d’intertextualité et de citation.

Silvie Ricouard (ILCEA4 – UGA) Le mot et l’image: l’adaptation cinématographique

Sibylle Doucet (SEARCH – Université de Strasbourg) « “Read like a butterfly, write like a bee” : emprunts, réécritures et adaptations dans la trilogie de Philip Pullman »

Eléonore Cartellier (ILCEA4 – UGA) « Théories et théoriciens de la réécriture »

Création artistique et Histoire : jeudi 7 février 2019 de 15h30 à 17h30 en G203

Nous questionnerons ici la manière dont les acteurs de l’Histoire ont pu se saisir de la création artistique afin de représenter des évènements passés, d’élaborer des récits nationaux, de sacraliser ou désacraliser des moments et des évènements clés de la mémoire collective.

Federico Bellido (ILCEA4 – UGA) : « L’art contemporain espagnol et les nouvelles pratiques de mémoire »

Ferdinand Schlie (ILCEA4 – UGA) : « Le cinéma et la télévision, “médias de la mémoire collective” ? Enjeux et débats à l’exemple des films sur Martin Luther »

Les Mots de l’Histoire : jeudi 18 avril 2019 de 14h à 16h en G203

Slogans, devise, éléments de langage, autant de mots ou expressions dont les partis politiques, et aujourd’hui, les spin doctors ont compris les vertus programmatiques, autant que leur capacité à mobiliser les cœurs et les esprits. Du « complot judéo-massonique » aux « armes de destruction massives », du « rideau de fer » au « djihadisme », nous interrogerons ces mots qui ont illustré notre histoire récente et qui ont accompagné des générations d’individus dans leurs représentations du monde.

Lauriane Bouvet (ILCEA4 – UGA): « Guerre ou terrorisme d’État:déplacements discursifs et maux / mots de la mémoire traumatique en Uruguay. »

Anaïs Hollard (CRINI – Université de Nantes et GEHA – Universidad de Cádiz) : « Analyse de discours et histoire politique en Espagne:que peuvent nous dire les mots d’un leader politique? »

Guerre et fiction : mercredi 15 mai 2019 de 15h30 à 17h30 en G203

Affiche-seminaire-doctoral-15-05-19

La guerre, évènement traumatique par excellence, est omniprésente dans la fiction. Certains récits tentent de reconstituer au plus près des faits historiques (depuis un point de vue individuel ou collectif) et ont parfois recours au méthodes de l’historien tandis que d’autres nous présentent des guerres imaginaires se déroulant dans des mondes fictifs. Entre ces postures extrêmes, nous observerons les nombreux avatars de ces représentations de la guerre et leurs modalités de prises de distance ou à l’inverse, de rapprochement, par rapport au réel.

Ioana Danaila (ILCEA4 – Université Grenoble-Alpes) : « La guerre comme rite de passage dans le roman Half of a Yellow Sun de Chimananda Ngozi Adichie »

Eva Cantat (ILCEA4 – Université Grenoble-Alpes) : « La guerre du Rif dans la littérature : regards croisés sur trois récits de Lorenzo Silva »

L’image de l’évènement et l’évènement en images : mercredi 5 juin 2019 de 14h à 16h en G203

Cette séance nous permettra de questionner deux concepts interdépendants ; l’évènement, qu’il soit historique ou médiatique, saurait-il exister s’il n’était représenté ? Les images – fixes ou animées – de ces évènements sont autant de vecteurs qui vont contribuer à leur ancrage dans la mémoire collective et à la construction de leur représentation dans l’esprit des individus et des peuples.

Si vous êtes jeune chercheur (M2, doctorant, docteur, néo-MCF…) et que vous souhaitez intervenir dans une des séances proposées vous pouvez envoyer un courriel à
eleonore.cartellier@univ-grenoble-alpes.fr ou sibylle.doucet@univ-grenoble-alpes.fr ou ferdinand.schlie@univ-grenoble-alpes.fr.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.