Appel à communication – JE AVENIR : ENTRE MONSTRES ET MERVEILLES

Mis en avant

Cet appel à communications propose trois thèmes principaux qui sont : “(Se)
représenter l’Autre et l’Étranger”, “Sublime : entre peur et fascination” et “Concevoir
l’avenir par le prisme du passé”, déclinés à leur tour sous trois mêmes
sous-catégories: Création artistique, Civilisations et Linguistique.

Appel complet:

Séance de rentrée – Le Tabou Transgressé 19 Octobre 2023

Le séminaire Histoire & histoires présente prochainement sa séance de rentrée ! Nous nous intéresserons cette fois au thème suivant :

Le Tabou Trangressé – Manifestations collectives et individuelles de l’inconscient.

Cette séance est organisée et animée par :

Emma Chenna (ILCEA4/CERHIS)
La maternité irreprésentable : le corps avorté dans Leña menuda de Marta Barrio.

Valeriia Nikolaienko (ILCEA4/GREMUTS)
Les recoins secrets des rêves et des âmes : analyse freudienne des métaphores conceptuelles.

Rendez-vous le jeudi 19 Octobre de 16 h 30 à 18 h 30 en salle G203 (Bâtiment Stendhal) ou bien en ligne, à travers les liens de connexion ci-dessous.

Rejoindre Zoom Réunion
https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/95150542494?pwd=bXRlVmpOcmZsak8xTklwM3VNaHJWZz09

ID de réunion: 951 5054 2494
Code secret: 624731

Au plaisir de vous y voir nombreux.ses!

Nouvelle séance de séminaire Histoire & histoires

Le séminaire Histoire & histoires présente prochainement sa quatrième séance de l’année ! Nous nous intéresserons cette fois au thème suivant :

Contester l’ordre établi.
Cas d’études en Amérique du sud contemporaine
20/04/2023

De nombreux soulèvements marquent l’histoire contemporaine de l’Amérique du Sud. Menées au nom de la liberté, de la démocratie ou de la justice sociale, ces contestations partagent pour objectif celui de renverser un ordre établi qui selon eux profite essentiellement aux élites ou aux régimes dictatoriaux. Terre de mouvements guérilleros et révolutionnaires, parfois portés par de véritables icônes populaires, le sous-continent a souvent joué le rôle d’inspirateur de nouvelles formes de contestation dans le reste du monde, notamment à travers l’art ou la musique. Il suscite aujourd’hui l’attention de chercheurs qui s’interrogent sur l’origine et la nature de ces différents mouvements.

Cette séance propose d’analyser le cas de deux pays sud-américains, l’Uruguay et la Colombie, moins connus en comparaison à d’autres plus grandes nations, tout comme les facteurs de dissidence qui les concernent : l’ethnicité et la religion catholique, qui représentent pourtant une constante de l’histoire de l’Amérique du sud.

Cette séance est organisée et animée par :

André Koumba-Koumba (ILCEA4/CERHIS)
Le passé noir comme instrument de revendication dans la mobilisation afro-uruguayenne entre 1990 et 2015.

Michele Merenda (ILCEA4/CERHIS)
Entre l’immobilisme et la révolution. Les dissidences à l’intérieur de l’Église catholique colombienne au cours des années 1960.

Cette séance sera modérée par Elisa Tripotin (ILCEA4/LISCA).

Rendez-vous le jeudi 20 avril de 16 h 30 à 18 h 30 en salle G203 (Bâtiment Stendhal) ou bien en ligne, à travers les liens de connexion ci-dessous.

https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/93298801886?pwd=cWgxRDN0aFQ4bU1IRWptRW8vTDdzZz09

ID de réunion : 932 9880 1886
Code secret : 811854

En vous espérant nombreux et nombreuses !

Nouvelle séance de séminaire Histoire & histoires

Le séminaire Histoire & histoires présente prochainement une nouvelle séance ! Nous nous intéresserons cette fois au thème suivant :

Le vêtement. Entre adaptation, héritage et identité.
16/03/2023

Qu’il soit utilisé comme objet symbolique, outil d’expression ou encore comme instrument de revendication, le vêtement multiplie depuis toujours les fonctions au sein de la société. Son histoire, intimement liée à celle de l’humanité, s’est enrichie au fil des siècles et des cultures qu’elle a traversées et continue de poursuivre son inévitable évolution.

Parler du vêtement ne découle pourtant pas de l’évidence, possiblement car à force d’être omniprésent, celui-ci finit parfois par ne plus être vu. La thématique vestimentaire présente alors un intérêt incontestable, en particulier car celle-ci permet de réunir des disciplines, des époques et des aires culturelles qui ont rarement l’occasion d’être mises en contact. Cette séance de séminaire propose donc de coudre une réflexion commune sur le thème du vêtement autour de trois sujets centraux : l’adaptation, l’héritage et l’identité, avec pour objectif potentiel d’esquisser le premier patron d’un projet mené à se développer.

Cette séance est organisée et animée par :

Elisa Tripotin (ILCEA4/LISCA)
S’habiller pour exister : la place du vêtement dans l’activisme autochtone contemporain au Canada.

Camille Marion (ILCEA4/LISCA)
“My wardrobe was a simple one” : évolution vestimentaire et féminité dans le contexte de la ruée vers l’or en Californie.

Simon Albertino (ILCEA4/CESC)
Dame Bouleau et Le Loup-Garou : analyse vestimentaire de deux contes littéraires russes de la période romantique.

Cette séance sera modérée par Charlotte Blanchard.

Rendez-vous le jeudi 16 mars de 16 h 30 à 18 h 30 en salle G203 (Bâtiment Stendhal) ou bien en ligne, à travers les liens de connexion ci-dessous.

https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/93946688067?pwd=Mi95NSttcFAvZVhwMEs4NW5rZy9iUT09

ID de réunion : 939 4668 8067
Code secret : 558320

En vous espérant nombreux et nombreuses !

Nouvelle séance de séminaire Histoire & histoires

Le séminaire Histoire & histoires continue et organise une nouvelle séance en ce début d’année 2023 ! Nous nous intéresserons cette fois au thème suivant :

Langages codés et messages cachés : les mécanismes du décryptage

Au même titre qu’une image qui change d’apparence selon l’angle à partir duquel nous la regardons, le langage figure comme un outil idéal lorsqu’il s’agit de véhiculer des sens ou des messages cachés.

Que ce soit dans les communications en temps de guerre, dans la littérature, la poésie ou la chanson, les mots ont toujours véhiculé plus de sens que celui qui leur est attribué en surface. Tout message transmis d’un individu à un autre peut ainsi être compris autrement, volontairement ou non, et chaque interlocuteur est susceptible d’avoir son interprétation de ce qu’il lit ou entend. Ces sens cachés sont en mesure d’être manipulés et utilisés à différentes fins, permettant de réunir les personnes qui les comprennent et d’exclure ceux qui en sont étrangers. Entre le visible et l’invisible, cette séance propose de s’intéresser à la question du décryptage et aux méthodes permettant de percer à jour ce qui devrait rester secret.

Cette séance est organisée et animée par :

Sarah Daniel (ILCEA4/GREMUTS)
Dissimuler et révéler : les métaphores dans le discours journalistique sur l’immigration.

Viktoriia Rybina (ILCEA4/CESC)
Séparer et réunir : décryptage de la langue des gamers.

Valeriia Nikolaienko (ILCEA4/GREMUTS)
Le langage du rêve : Décodage, traduction, narration.

Cette séance sera modérée par Simon Albertino.

Rendez-vous le jeudi 26 janvier de 16 h 30 à 18 h 30 en salle G203 (Bâtiment Stendhal) ou bien en ligne, à travers les liens de connexion ci-dessous.

https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/97478692341?pwd=bFRQL0VoaytGcTEwNU5Nb3NPYXAxZz09

ID de réunion : 974 7869 2341
Code secret : 946505

En vous espérant nombreux et nombreuses !

Nouvelle séance de séminaire Histoire & histoires

Le séminaire Histoire & histoires reprend pour cette nouvelle année 2022 – 2023 !

En guise de première séance, nous aurons le plaisir d’écouter Jessica Small (ILCEA4/LISCA) et Daria Terebikhina-Noël (ILCEA4/CESC) pour une communication faite en binôme intitulée :

Espaces urbains / Espaces naturels dans la littérature des “étrangers” : Regards croisés sur la littérature contemporaine russophone et anglophone.

Qu’ils soient émigrants, exilés ou encore sans-papiers, le regard des “étrangers” offre des perspectives différentes sur l’espace qui nous entoure. À travers leurs écrits, l’espace urbain et l’espace naturel revêtent différentes significations et suscitent de nombreuses impressions. Cette séance se propose d’interroger ces représentations et d’identifier ce qui les distingue les unes des autres : La ville représente-t-elle un lieu de rencontres cosmopolite ou bien de violence ? La nature constitue-t-elle une retraite pastorale, ou un site d’isolement ? L’étude proposée s’appuiera sur différentes œuvres de la littérature contemporaine russe et anglophone écrites par des auteurs exilés.

Cette séance sera modérée par Sarah Daniel.

Rendez-vous le jeudi 1er décembre de 16 h 30 à 18 h 30 en salle G203 (Bâtiment Stendhal) ou bien en ligne, à travers les liens de connexion ci-dessous.

https://univ-grenoble-alpes-fr.zoom.us/j/95317658374?pwd=TzhZdVdGU1dUU0l0bU5mSzM5WnQrZz09

ID de réunion : 953 1765 8374
Code secret : 856970

En vous espérant nombreux et nombreuses !